Real Humans : Miroir de nos vies effrénées

Dans la série Real Humans, des robots à l’apparence humaine, vivent parmi nous. Ils ont été créés pour nous rendre service, dans notre quotidien. Ils sont donc sous nos ordres… Ou pas. La série pointe du doigt certains travers de la société d’aujourd’hui,  comme le fait d’être toujours pressé, par exemple.

Affiche suédoise de Real Humans - Akta Manniskor

Akta Människor, le titre original de Real Humans

Dans S01E02, il y a une petite fille qui demande à sa HUBOT de lui lire une histoire pour dormir. Sa mère lui dit alors “Mais je peux le faire”. Sa fille refuse, lui rétorquant “Toi tu es toujours pressée”, dans le sens “Tu lis trop vite l’histoire, parce que tu es pressée d’aller faire d’autres choses”.
Cela m’a tout de suite rappelé l’article que j’ai lu récemment de Rachel Macy Stafford. Elle parle de cette manie que nous avons de toujours courir après le temps, de ne jamais en avoir assez, et de faire subir notre course effrénée à nos enfants. Qui n’a jamais dit “Depêche-toi” à son gamin, en rajoutant une fausse vérité menaçante et lâche, pour qu’il s’active? “Sinon on va être en retard”, “Sinon je pars sans toi”… Depuis que j’ai lu ce billet, tout comme Rachel, j’ai décidé d’arrêter de dire ces mots à mon fils. Enfin, décidé d’essayer d’arrêter… Car il s’avère que l’exercice n’est pas si facile. Nous avons tellement la pression de l’extérieur, qui nous incite sans cesse à rattraper le temps, pour avoir du temps, pour rattraper indéfiniment le temps… Tiens, j’ai en tête l’image d’un chien qui tourne sans cesse en rond, à vouloir se mordre la queue… 😀.

Ce que j'aime / Ce que j'aime moins à propos de la série Real Humans

Mon avis à propos de Real Humans

Sans mentir, depuis que j’ai adapté mon rythme à celui de mon fils, et non l’inverse, j’ai l’impression d’avoir gagné en instants passés avec lui… De réels instants bien remplis. Mais aussi l’impression que finalement, tout n’est pas si pressant… A part peut-être les factures… 😀

—–

La belle gueule dans Real Humans.
Découvrir l’article de Rachel Macy Stafford.